Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

ALGER - Le MC Alger renoue dimanche avec la compétition internationale, deux années après avoir laissé des plumes dès le tour préliminaire de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), en affrontant à Accra le détenteur de la Coupe du Ghana, Bechem United (16h00 algériennes), en match aller du tour préliminaire de la Coupe de la CAF.

Leader de la Ligue 1 algérienne, le MCA espère confirmer sa bonne santé cette saison en allant loin dans cette épreuve. Mais sa mission s'annonce d'emblée très difficile, avertit son entraîneur Kamel Mouassa.

A pied d'œuvre à Accra depuis jeudi dernier, les joueurs algériens ont pu se rendre compte des conditions climatiques délicates régnant sur place. Outre la chaleur suffocante à laquelle ils doivent faire face, leur tâche sera encore compliquée à cause du taux d'humidité très élevé qui risque de leur porter un coup dur sur le plan physique.

Mais l'entraîneur mouloudéen, qui a déjà goûté au sacre de la Coupe de la CAF avec la JS Kabylie au début des années 2000, ne veut pas faire des conditions climatiques un prétexte pour justifier un éventuel échec.

C'est d'ailleurs le discours qu'il tient à ses joueurs depuis qu'ils ont pris leurs quartiers dans la capitale ghanéenne.

C'est que le successeur de Djamel Menad a de grosses ambitions dans cette épreuve, tout comme du reste la direction du club qui a mis les joueurs dans de bonnes conditions afin d'aller au bout du rêve, en leur louant notamment un avion spécial qui les a transportés à Accra.

Côté effectif, l'on annonce du côté du ''Doyen'' les éventuelles défections du latéral gauche, Brahim Boudebouda et de l'attaquant Hichem Nekkache. Le premier souffre d'une blessure et le second a attrapé une forte grippe.

Cela ne devrait toutefois pas chambouler les calculs de Mouassa qui dispose d'un effectif jugé parmi les plus riches en Algérie.

"Remettre le MCA à sa place sur la scène africaine"

Les gars de Bab El Oued, qui courent trois lièvres cette saison, pensent qu'il est temps pour le vieux club algérois de renouer avec les consécrations sur le plan continental. L'unique titre africain du MCA remonte à 1976, lorsque l'équipe s'était offert la Coupe d'Afrique des clubs champions (actuellement Ligue des champions).

"Ca fait très longtemps que le MCA ne s'est pas illustré sur la scène continentale. J'espère que notre génération parviendra à relever le défi de rendre au club sa grandeur parmi les ténors de l'Afrique", déclare le capitaine d'équipe, Abderrahmane Hachoud.

Un trio arbitral burkinabè officiera la rencontre. Le directeur de jeu étant Boureima Sanogo, assisté de ses deux compatriotes Kouka Christian Ouedraogo et Ahabou Abdoura Wobgo.

La rencontre retour entre les deux formations, prévue le 18 février à 20h30 au stade 5-juillet (Alger), a été confiée à un trio arbitral marocain sous la conduite d'Adil Zouak, assisté de Mouhib Abdellah Filali et Yahya Nouali.APS

{jcomments on}